Second annual Community Advisory Group summit shows the power of “working together as one”

Second annual Community Advisory Group summit shows the power of “working together as one”Toronto – At the second annual OHRC Community Advisory Group Summit, on November 20 and 21, 2018, approximately 40 representatives serving diverse communities across Ontario offered their expertise, lived experience and insight on commitments made in the OHRC’s 2017-2022 Strategic Plan, Putting people and their rights at the centre.

This year’s theme was Ne-maam-mweh, an Ojibwe term that means “we are together as one.” A traditional knowledge-keeper from the Mississaugas of the New Credit First Nation shared her wisdom throughout the two days.

The summit included discussion on a range of key human rights issues in Ontario, and three themes emerged:

  1. The rise in extremism and hate activity, both online and in many communities, is a pressing challenge that must be addressed.
  2. Protecting and promoting human rights are foundational to the rule of law and democracy.
  3. The OHRC must continue to actively protect the rights of all people across Ontario.

“This annual summit remains a vital opportunity for OHRC Commissioners and staff to hear directly from people who provide front-line services to vulnerable and marginalized communities,” said Chief Commissioner Renu Mandhane. “The knowledge we gained will be reflected in our work to protect and advance human rights in Ontario.”

The OHRC will release a report on what we heard at the Summit.

Read the press release online.

 

“The Ontario Human Rights Commission promotes and enforces human rights to create a culture of human rights accountability.”

 

www.ohrc.on.ca       www.facebook.com/the.ohrc       twitter.com/OntHumanRights

 

Le deuxième sommet annuel du Groupe consultatif communautaire démontre l’importance de « former un groupe uni »

Toronto – Lors du deuxième sommet annuel du Groupe consultatif communautaire, les 20 et 21 novembre 2018, environ 40 représentants servant diverses collectivités de l’Ontario ont fait part de leurs connaissances, de leur expérience vécue et de leurs réflexions sur les engagements énoncés dans le Plan stratégique 2017-2022 de la CODP, intitulé Placer les personnes et leurs droits au centre de nos préoccupations.

Le thème de cette année était Ne-maam-mweh, un terme ojibwe qui signifie « Ensemble, nous formons un groupe uni ». Une gardienne des connaissances traditionnelles de la Première Nation mississauga de New Credit a partagé sa sagesse pendant les deux jours.

Au cours du sommet, des discussions ont eu lieu sur diverses questions de droits de la personne d’actualité en Ontario. Trois thèmes clés ont émergé de ces discussions :

  1. La montée de l’extrémisme et des activités haineuses, en ligne et dans de nombreuses collectivités, est un défi pressant qu’il faut relever.
  2. La protection et l’avancement des droits de la personne sont essentiels à la règle de droit et à la démocratie.
  3. La CODP doit continuer à protéger activement les droits de toute la population de l’Ontario.

« Ce sommet annuel est une occasion unique pour les commissaires et le personnel de la CODP de rencontrer en personne ceux et celles qui fournissent des services de première ligne aux groupes vulnérables et marginalisés, et d’entendre ce qu’ils ont à dire, a expliqué la commissaire en chef Renu Mandhane. Nous tiendrons compte des connaissances que nous en retirons dans nos activités de protection et d’avancement des droits de la personne en Ontario. »

La CODP publiera un rapport sur ce qu’elle a entendu lors du sommet.

Lire le communiqué de presse en ligne.