Buts de la campagne

Le but de cette campagne est de valider et de célébrer les personnes intersexuées – les personnes dont les caractéristiques physiques du sexe contiennent des éléments des deux sexes, et qui ne peuvent être définies exclusivement comme des hommes ou des femmes. Notre culture médicale a montré un inconfort avec les conditions intersexuées, mais nous croyons qu’il est temps que notre culture et nos institutions reconnaissent les intersexués, sans effacement ni honte.

Les personnes intersexuées qui ont été signalées comme telles par des médecins ont souvent souffert d’un traumatisme physique et psychologique important en raison de modifications sexuelles inutiles et irréversibles infligées par des médecins. Cela doit cesser. Un objectif principal de cette campagne est d’annuler l’exclusion médicale aux lois régissant les voies, qui indemnise les médecins de poursuites pour avoir effectué des chirurgies de conversion sexuelle sans consentement sur les nourrissons et les enfants.

Tout comme dans la population générale, de nombreuses personnes intersexuées s’identifient comme étant binaires – hommes ou femmes – et voient leur variation intersexuelle naturelle comme étant un accessoire à leur réalité expérimentée de qui elles sont. Et comme pour la population en général, du point de vue des droits, il semble clair que s’il y a des changements chirurgicaux à apporter pour soutenir cette expérience vécue, il y a une personne et une seule personne qui devrait avoir le droit de demander- la personne en question – pas un médecin, ni même les parents de l’enfant.

Certaines personnes intersexuées ne s’identifient pas comme un seul genre ou sexe, comme cela se passe dans la population générale. Nous soutenons le droit de tous les individus – physiquement non-binaires et non-conformes au genre, de ne pas avoir à choisir entre l’une des deux catégories – “M” ou “F” – si cela va à l’encontre de leur physique, expérience vécue.

Nous reconnaissons le droit des non-binaire sexuels de pouvoir dire la vérité sur qui il ou elle est, de se faire dire la vérité sur qui il ou elle est et de se voir accorder des droits humains fondamentaux. Aucun enfant ne devrait être soumis à une mutilation génitale ou à une opération de réassignation sexuelle non consentie, simplement pour «s’insérer» dans la fiction culturelle selon laquelle le sexe est nécessairement binaire. Personne ne devrait se cacher des informations biologiques et médicales les plus élémentaires. Personne ne devrait être obligé de mentir sur qui il ou elle est afin de pouvoir avoir un statut juridique ou des droits.

Nous soutenons le droit des intersexués non seulement à exister, sans honte et sans effacement, mais aussi à exprimer et à honorer leur propre intégrité corporelle et sexuelle et, éventuellement, leurs identités sexuelles uniques. Nous soutenons le droit de des intersexués – et de n’importe qui – à vivre en toute authenticité, sans pression pour se conformer aux attentes de la société et assumer une fausse identité binaire, afin d’être accepté dans la société.

L’idée que les hommes et les femmes sont des catégories séparés et distinctes, sans chevauchement est une simplification excessive. En science il est établi qu’il y a un chevauchement, dans la mesure où les termes «homme» et «femme» ne sont plus considérés comme des termes mutuellement exclusifs ou strictement définissables. Notre culture n’a pas encore reconnu ce fait, mais utilise toujours le système de classification trop simplifié qui ne reconnaît que deux sexes binaires ou «opposés» parmi un large éventail de possibilités. D’autres cultures ont reconnu qu’il y a plus de deux sexes. Nous croyons que le moment est venu pour notre culture de reconnaître ce fait aussi.

Nous voulons faciliter la reconnaissance, l’acceptation et la célébration par les établissements de santé, les organismes, les écoles et les organismes communautaires de l’existence des personnes intersexuées et de l’éventail des relations sexuelles dans leur réalité quotidienne. À cette fin, nous avons inclus un outil d’apprentissage en ligne pour l’apprentissage individuel. Nous offrons également l’accès à notre bureau de conférencier, qui est composé d’éducateurs intersexués.