En rose pour la cause par Jean Duval

En rose pour la cause
par Jean Duval

1984, Gentilly QC. J’ai 7 ans et je suis « délicat » comme le répète si souvent une amie de mes parents. Je ne veux pas porter une casquette de baseball comme les autres garçons de mon âge. Je porte un chapeau qu’on verrait plutôt sur la tête d’un garçon de la ville, pas de la campagne. Soir après soir, à la sortie de l’autobus scolaire, une fille plus vieille que moi m’arrache mon chapeau de la tête et le lance dehors, plus souvent qu’autrement dans une flaque d’eau. Heureusement pour moi, une autre fille plus vieille que moi est intervenue pour que l’intimidation cesse.

En 2007, dans une école secondaire de la Nouvelle-Écosse, un élève à sa première année du secondaire s’est fait intimider par des élèves plus vieux parce qu’il portait un chandail rose. Deux autres garçons plus vieux qui ont été témoins de la scène sont venus à la défense du plus jeune, mais ils ne se sont pas arrêtés là. En seulement quelques jours, ils ont convaincu une majorité des élèves de leur école de porter du rose pour montrer qu’ils se tenaient debout, solidaires, devant l’intimidation.

C’est cet évènement qui a inspiré la création de la Journée Rose (en anglais seulement sur le réseau B). Chaque année, le deuxième mercredi d’avril, partout à travers le Canada, des milliers de jeunes et moins jeunes portent du rose pour rappeler que les gestes positifs font une différence et que le changement commence avec chacun d’entre nous. Le mouvement est ambitieux et espère un jour étendre son rayonnement à l’échelle de la planète.
Le 9 avril, portons du rose !
Joignez-vous au Groupe GLBT / Diversité de Statistique Canada (et à des milliers d’autres personnes à travers le Canada) et portez du rose le 9 avril prochain; faites-le pour vos enfants, vos amis et vos collègues. Ensemble, posons un geste positif pour montrer que l’intimidation n’a sa place nulle part, ni à l’école, ni au travail !
Envoyez-nous un selfie de vous en rose ou encore une photo d’équipe, de section, de votre division ou de votre groupe d’amis portant fièrement du rose! Montrons que nous voulons que l’intimidation cesse.
L’intimidation et la discrimination
Le 22 avril, Jeremy Dias, fondateur de Jer’s Vision (réseau B) et un des pionniers du mouvement de la Journée Rose s’arrêtera à Statistique Canada pour discuter de l’intimidation et de la discrimination. Jeremy inspire des milliers de jeunes Canadiens chaque année en donnant des conférences dans les écoles, et aussi beaucoup d’adultes en faisant des présentations en milieu de travail. Ne manquez pas cette occasion de le voir et l’entendre en personne. La conférence aura lieu dans la salle Jean-Talon de 12h30 à 13h30.
Chaque geste contre l’intimidation compte. Posons-en un ensemble.